Avis sur Ring Fit Adventure, est ce que c'est vraiment du sport ?

Le 29-01-2024 par Poirot qui parle de Switch Manger bouger

Personne utilisant le Ring Con (publicité).

De R.O.B. au Nintendo e-Reader en passant par la Wii Balance Board ou encore la Game Boy Camera, les accessoires ont toujours joué un rôle important dans l'histoire de Nintendo et de ses créations, permettant à la firme japonaise de faire ce pourquoi elle est aujourd'hui mondialement reconnue : proposer des expériences de jeu et des gameplays des plus originaux.

Le Ring Con, anneau emblématique du jeu Ring Fit Adventure, s'inscrit dans cette longue lignée d'accessoires étonnants et constitue le symbole d'un vrai petit succès, le jeu s'étant vendu à plus d'une quinzaine de millions d'exemplaires à ce jour et se classant onzième des titres les plus écoulés de son support, profitant notamment de la pandémie de Covid-19 survenue quelques semaines à peine après sa sortie.

Une telle réussite se fonde sur une proposition simple : permettre à tout joueur de pouvoir faire du sport depuis son salon. Cependant, après des essais en la matière pas toujours convaincants sur Wii puis Wii U, l'objectif est-il atteint par cette nouvelle tentative sur Nintendo Switch ? C'est ce à quoi nous nous intéresserons ici.

Nous pourrons ainsi constater que si Ring Fit Adventure vous fera indéniablement transpirer, d'autres variables sont à considérer pour pouvoir le qualifier de véritable sport, c'est pourquoi il conviendra de pousser plus loin l'analyse de ce jeu unique en son genre.

De l'Objet Vidéoludique Non Identifié au succès fou

S'il est maintenant bien ancré dans le catalogue de jeux de la Nintendo Switch et est unanimement perçu comme un grand succès commercial, Ring Fit Adventure ne partait initialement pas du tout dans cette direction. Il fut en effet dès son annonce particulièrement moqué. En effet, certains voyaient par exemple en lui la continuité des jeux Nintendo Labo, affirmant qu'après avoir essayé de refourguer aux joueurs ses chutes de cartons, Big N poursuivait l'expérience avec de vieux cerceaux en plastique ridicules.

Image de présentation du Multi Kit Nintendo Labo.

Pourtant, si ce titre devait une paternité à un autre titre de la firme, ce serait très certainement à Wii Fit. A la différence d'un Wii Sports, ces deux jeux proposent une véritable pratique sportive passant par le jeu vidéo. Nous aurons toutefois l'occasion de constater ultérieurement que le résultat du Ring Con est bien différent de celui obtenu par la Wii Balance Board.

Un élément constitua un véritable tournant dans l'histoire de Ring Fit Adventure : la pandémie de Covid-19. Le jeu fut en effet commercialisé en octobre 2019, soit une petite dizaine de semaines avant le début de la propagation du virus et seulement quatre à cinq mois avant l'annonce des premiers confinements en Europe. On pourrait presque croire que la firme nippone avait prévu une telle catastrophe tant ce jeu, comme quelques autres, en bénéficia.

Le Ring Con fut effectivement l'un des plus fiers ambassadeurs d'une nouvelle vague de succès de Nintendo, en grande partie portés par la pandémie, avec d'autres titres tels qu'Animal Crossing : New Horizons. Comme lors de la septième génération de console, avec la Wii et la Nintendo DS, le constructeur japonais cherchait à conquérir un public plus large, s'émancipant des simples cercles de joueurs ou même des familles. La Switch vendue en bundle avec Ring Fit Adventure et encore les publicités avec Denis Brogniart ne sont que deux des nombreux signes de cette tentative de s'adresser à un nombre de consommateur bien plus conséquent.

Si on peut regretter qu'un accessoire ayant connu un tel succès et présentant un champ de possibles intéressant n'ait pas encore été exploité pour d'autres softs, il est toujours possible d'espérer que cette réussite pousse Nintendo à pousser plus loin l'expérience, comme cela avait le cas avec WiI Fit Plus pour la Balance Board par exemple, peut-être sur la tant attendue Switch 2 qui aura à son tour besoin d'élargir ses horizons en matière de public visé.

Un concept plus développé qu'il n'en a l'air

Si dans sa structure de base, Ring Fit Adventure paraît des plus simplistes, il n'en est rien dans les faits. Il faut tout d'abord noter qu'il se scinde en trois modes de jeu bien distincts.

Le premier fut le plus mis en avant dans les campagnes de communication et de publicité de Big N. Il s'agit de l'aventure solo qui donne d'une certaine manière son nom au jeu. Et au travers de celle-ci apparaît toute l'ingéniosité du titre. Si la trame est plus prétextuelle qu'autre chose, impliquant un gentil très gentil devant vaincre un méchant très méchant pour sauver le monde d'un grand péril qui le guette, le système de jeu est lui bien plus malin, parvenant à savamment mêler jeu vidéo et activité sportive.

Course dans le mode aventure de Ring Fit Adventure.

Le joueur se déplace en courant sur place pour faire avancer son personnage - grâce à un joy con attaché à l'une de ses cuisses par une sangle spéciale vendue avec le jeu et l'anneau - et peut collecter plusieurs items sur son chemin en utilisant le Ring Con de diverses manières : l'écarter pour aspirer des pièces au loin, l'orienter vers le sol pour se propulser un court instant dans les airs,…

Si la partie explorative tire intelligemment profit des accessoires vendus avec la cartouche, les combats ne sont pas en reste. Les ennemis sont sensibles à différents types d'attaques, ces derniers faisant intervenir diverses parties du corps pour un entraînement des plus efficaces. De plus, un peu à la manière de Super Mario RPG mais en faisant intervenir le joueur physiquement, il est possible d'infliger des coups critiques ou de se défendre face aux offensives des adversaires en effectuant certaines actions en combat.

Action de défense contre une attaque adverse lors d'un combat en mode aventure.

Ajoutons également qu'il est possible d'améliorer certaines de ses capacités par le biais d'un arbre de compétences assez poussé pouvant rappeler ceux de RPG aujourd'hui classiques, à l'image de certains jeux Final Fantasy. En résumé, un titre réussissant avec brio le compromis entre entraînement sportif et activité vidéoludique, bien plus que Wii Fit et ses suites et semblables quelques années avant lui par exemple.

Le deuxième mode de jeu propose de s'essayer à tout un tas de petites épreuves, durant de quelques secondes à une paire de minutes tout au plus, sans cohérence narrative propre. En plus de permettre la confection de programmes d'entraînement personnalisés permettant au joueur de travailler certaines parties de son corps plus que d'autres, ce deuxième menu permet de jouer à plusieurs, tour à tour, avec à la fin de chaque exercice la possibilité d'enregistrer le score obtenu sur un profil de la Nintendo Switch utilisée, créant une atmosphère mi-compétitive mi-rigolade en local des plus plaisantes et efficace. Ce mode en vient presque à doter Ring Fit Adventure d'une dimension party game qui, à plusieurs, permet une très bonne émulation de groupe, intéressante tant du point de vue sportif que ludique.

Notons qu'il est aussi possible de diffuser ses résultats en ligne pour les comparer à ceux des autres utilisateurs, accroissant le versant compétitif de la chose et poussant les plus motivés à se dépasser pour toujours essayer de battre leurs meilleurs scores.

Exemple de mini-jeu en mode parties rapides.

Pour finir, le dernier mode, permettant de poursuivre les exercices même une fois la console éteinte. Le Ring Con est en effet capable d'enregistrer environ 500 actions lorsqu'il n'est plus connecté à la console. L'avantage de cette fonctionnalité qui, il faut bien le dire, reste malgré tout très anecdotique, est que les mouvements effectués seront enregistrés sur le profil du joueur lors de la synchronisation de l'anneau avec la console. Un bon moyen de poursuivre l'entraînement de quelques minutes sans nécessairement avoir besoin de rester devant son poste de télévision.

Mon avis sur l'efficacité de Ring fit Adventure !

Avant de déterminer si oui ou non Ring Fit Adventure est efficace constitue une expérience sportive valable, il est nécessaire de clarifier quelle définition du mot « sport » sera retenue ici, cette dernière pouvant grandement influencer le verdict de ce raisonnement et le jugement porté sur ce titre.

Il faut en premier lieu noter que selon certaines caractérisations, tout jeu vidéo ou presque peut constituer une forme de sport, s'inscrivant dans la pratique aujourd'hui plus que répandue de l'eSport. Une telle conception, bien que tout à fait légitime, n'aurait ici pas grand intérêt puisque ne permettant pas de distinguer Ring Fit Adventure de tout autre production vidéoludique. Il convient donc dans ce cas précis de s'en affranchir.

Une définition bien plus réductrice se plaît à confondre sport et activité physique. Si elle est particulièrement critiquable puisque reniant au sport sa dimension sociale et la transmission de valeur qu'il permet, elle pourra ici être considérée, au même titre que la conception plus traditionnelle accordant au sport une importance tant sociale que de sociabilisation.

Premier point qui ne peut être nié : ce jeu des plus originaux vous fera transpirer. Course, abdos, étirements musculaires,… : si vous cherchez à vous dépenser en vous procurant cette cartouche, vous en aurez pour votre argent. Mais plus qu'une activité physique intense, le titre propose avant toute une activité physique intelligente.

Ring Fit Adventure vous propose de choisir les parties de votre corps que vous souhaitez travailler.

Le mode aventure est en effet vraiment bien pensé. Chaque ennemi ayant ses sensibilités propres, les combats vous feront travailler l'ensemble des muscles de votre corps ou presque, les affrontements contre des boss consistant en une forme d'évaluation-consécration de vos acquis sportifs. Ring Fit Adventure vous fera ressentir cette sensation d'accomplissement et cette fatigue saine qui font généralement suite à toute séance de sport qui se respecte. Rien à redire de ce point de vue !

Afin d'apporter un peu de fond et d'expérience de terrain à cet article, je me suis permis de questionner une professeure de tennis au sujet de ce jeu et plus particulièrement de sa dimension sportive. Cette dernière mettait en avant que si RFA constitue un très bon outil de préparation physique, cardiaque et musculaire notamment, il n'est par contre pas d'une grande utilité pour ce qui est de la progression technique dans un sport spécifique, cette dernière ne venant qu'avec sa pratique directe permettant l'acquisition de réflexes et autres compétences lui étant propres.

S'intéresser au versant social du sport dans ce soft présente un certain intérêt. En mode aventure, elle est assez proche du néant. Mais la chose change du tout au tout en mode parties rapides.

Comme précédemment mis en évidence, à plusieurs, le jeu relève presque plus du party game que de l'entraînement sportif pur et dur, poussant chacun à dépasser ses propres limites dans la joie et la bonne humeur. On retrouve ici ce qui fait l'essence du sport : la confrontation à l'autre, mais aussi l'entraide et la volonté de faire mieux.

Plus vite, plus haut, plus fort : la devise des Jeux Olympiques s'applique sans souci à Ring Fit Adventure, qui revêt à ce niveau toutes les caractéristiques nécessaires pour faire de lui une véritable expérience sportive !

Ring Fit pour perdre du poids

Enfin, dans une dimension plus pragmatique, la question de la perte de poids revient souvent au sujet de ce titre. Et paradoxalement, alors que cette dimension est moins affichée que dans Wii Fit, où il était demandé au joueur de définir un objectif de perte de poids et une durée avant de lancer un programme, l'efficacité de Ring Fit est bien plus grande à ce niveau que celle de ses prédécesseurs.

On estime que la séance quotidienne de Ring Fit d'une trentaine de minutes recommandée par Nintendo permet d'éliminer en moyenne 300 kilo-calories. Ainsi, si elle ne dispense en aucun cas les joueurs d'une alimentation saine et variée, l'activité sportive effectuée sur ce titre aidera efficacement ceux qui suivent sérieusement leur programme à se délester de quelques kilos.

A mon avis, on ne peut que recommander de s'essayer à Ring Fit Adventure. Si une telle conception de la pratique sportive déplaira nécessairement à certains, elle sera peut-être pour d'autre ce petit coup de pouce de motivation permettant d'enfin se lancer.

Une expérience à laquelle se frotter pour peut-être l'adopter pour un temps beaucoup plus long !

A propos de l'auteur Poirot

Initié au merveilleux monde vidéoludique par la DS puis 3DS, c'est tout naturellement que je me suis au fil des ans forgé une véritable passion pour les consoles portables, trop souvent laissées pour compte dans l'étude de la PlayHistoire. En ...
Voir son profil complet

   Laisser un commentaire

Clique ici pour lacher ton com !

Mastertolo
  • le 29-01-2024 16:50:54
    Très intéressant cet article. 👍
    C’est effectivement dommage que cet accessoire ne puisse pas être utilisé avec d’autres jeux mais c’est ce qu’il s’est passé avec la balance de la wii. A part wii fit et wii fit plus, elle ne servait à rien d’autre.
    Raf le 29-01-2024 17:05:52
    @mastertolo la Wii balance board servait aussi sur Mario et Sonic au JO (hiver) mais je te l'accorde pas grand chose 😅
    Poirot le 29-01-2024 17:18:39
    @mastertolo Comme le disait @raf, l'accessoire est également compatible avec d'autres jeux, dont Mario et Sonic aux JO d'hiver mais aussi quelques autres (une petite centaine). La compatibilité n'est pas toujours au poil mais il est par exemple possible de jouer à Punch-Out!! avec. A tester...
    Mastertolo
  • le 29-01-2024 20:05:49
    @poirot
    J’avouerais avoir eu une wii balance mais m’en être séparé car elle prenait pas mal de place et c’est vrai que je ne m’étais jamais vraiment penché sur sa compatibilité avec d’autres jeux.
    Je vais approfondir le sujet. Je me coucherai moins bête ce soir 😅
    Locehen le 30-01-2024 18:48:00
    @mastertolo à siiiiii j'ai plein de jeux compatible un jeu de box punch out me semble un jeu de ski yen a plein compatible camarade