The Last Night : tout savoir sur le futur carton de chez Odd Tales

Le 05-09-2022 par Scylla qui parle de Pixel art Exclu microsoft Futur chef d'oeuvre

The Last Night Néon

Il y a des trailers de jeu vidéo qui passent devant nos yeux à peu près tous les jours. Des projets qui donnent envie, mais qu'on oublie une semaine plus tard et auquel on ne repense jamais. Et puis il y a les trailers à la The Last Night.

Présenté à l'E3 2017, cela fait maintenant près de 6 ans qu'on attend la sortie de ce jeu. Dernières news, date de publication, concept, équipe de travail, je fais le point sur tout ce qu'on sait à ce jour sur l'un des projets les plus excitants de ces dernières années.

Qui est derrière le projet The Last Night ?

Malheureusement, on sait peu de chose sur les équipes derrière The Last Night. Le studio concerné s'appelle Odd Tales et a été constitué pour ce projet de jeu vidéo.

Mais après une petite enquête particulièrement minutieuse de ma part, je peux vous en dire plus sur les différents protagonistes de l'affaire (OK j'ai juste googlisé leur nom). Le directeur artistique et initiateur du projet est Tim Soret. Game designer autodidacte, il est possible de trouver quelques exemples de son œuvre sur son site et sur Pinterest et quelques informations supplémentaires sur son compte Twitter ou son compte Facebook.

Le scénariste du jeu est encore plus mystérieux. Il s'agit d'un certain Peter O'Toole qui se présente comme passionné de philosophie, de psychologie et de neuroscience sur son Twitter. Tout un programme ! Mais le vrai poids lourd du casting, c'est le créateur du soundtrack : Lorn.

Spécialisé dans la musique électronique, il cumule plusieurs dizaines de millions de vues sur YouTube avec des sons très accrocheurs comme Anvil.

Lien vers la chaîne YouTube de Lorn.

The Last Night : concept, histoire et mode de jeu

Les premières images de l'univers du jeu

Une ambiance de Blade Runner quand même non?

ambiance 1

ambiance 2 The Last Night

Dans un univers cyberpunk où les humains ont été dépassés par les machines à tous les niveaux, les individus ne se définissent plus que par ce qu'ils consomment.

Dans ce monde, nous suivons le quotidien de Charlie, un citoyen de seconde classe qui tente de trouver un sens à sa vie dans une ville tentaculaire, qui ressemble à une simulation informatique. Charlie est différent à cause d'un accident subi dans son enfance. Il est apathique, démoralisé, jusqu'au jour où une opportunité s'offre à lui, mais à quels risques ?

L'histoire de The Last Night se résume, pour l'instant, à ces quelques phrases qui promettent une aventure mature qui s'inspire, semble-t-il, des œuvres d'Isaac Asimov (I, Robot) et de Philip K. Dick (Les androïdes rêvent-ils de moutons électriques ?, Ubik...).

Cela promet, d'autant plus que le studio de développement a garanti une immersion de tous les instants et de nombreuses interactions possibles avec les environnements et PNJ. On attend de voir !

Concept de base et gameplay

The Last Night devrait se présenter comme un jeu open world pixel art en 2.5D. Open world... pixel art... 2.5D... Autant de qualificatifs qui font rêver, mais qui peuvent aussi nous inquiéter tant l'ambition affichée semble énorme.

Car ce qui impressionne le plus dans les images qui ont été dévoilées, c'est l'équilibre présent entre l'aspect technique et artistique.

La musique, l'univers, le scénario et le game design offrent une harmonie parfaite. À savoir maintenant si le gameplay sera aussi au rendez-vous.

la traque de Charlie

Charlie va au hammam

Ce que l'on sait de sûr à propos de The Last Night

L'aura qui entoure The Last Night est principalement due à son mystère. Son trailer a fait l'effet d'une claque en 2017, et depuis, on n'a que très peu de choses à se mettre sous la dent.

Ce que l'on sait de certain, c'est que le jeu va sortir en exclusivité sur Steam et sur Xbox. Pour le reste (date de sortie, gampelay), on reste encore beaucoup dans l'expectative.

Faut-il toujours espérer une date de sortie pour The Last Night ?

La réponse est bien sûr : OUI. Il est tout à fait normal que le jeu mette du temps à se faire quand on voit l'ambition du projet d'un point de vue visuel et artistique. Cependant, c'est également cette ambition affichée qui peut porter préjudice à Odd Tales.

En effet, l'expérience de Cyberpunk 2077 doit nous amener à faire preuve de circonspection. CD Projekt avait promis des designs incroyables, des possibilités infinies de scénario, une immersion incroyable dans une cité tentaculaire où il serait possible d'interagir avec l'ensemble de l'environnement et des personnages non-joueurs.

On connaît le résultat. Un jeu bugué, qui n'a tenu quasiment aucune de ses plus belles promesses. La prudence reste de mise même si les projets n'ont rien à voir en terme de budget et que je préfère miser sur une petite équipe de passionnées plutôt que dans des énormes équipes des jeux AAA mal articulées.

On espère sincèrement que l'équipe de Odd Tales tiendra toutes ses promesses, parce qu'on est plus de 1,5 million à avoir rêvé devant le trailer, il y a maintenant plus de 5 ans!

A propos de l'auteur Scylla

J'ai découvert les jeux vidéo avec la Master System II et Alex Kidd in Miracle World, la saga Sonic, Shinobi et Batman Returns. Ensuite, mes parents ont eu la bonne idée de m’acheter une Nintendo 64. Logiquement, je suis devenu ...
Voir son profil complet